• La captive

    «Je ne touche pas vraiment l'objet du désir ou si, plutôt, je l'appréhende, le piste, l'arrête par fragments. Je ne veux pas de mots d'amour, ils sont immortels. Ramenée sur les bords du plaisir, dit-elle. Brûle-t-elle? La grande machination la roue folle emmêlée. Magie. Elle poursuit sa marche sous l'eau longue route d'algues et de mousses verrière ensevelissante. Le lit la rive au plat du sable chaud. Le ventre creux s'essouffle, l'engourdissement le gras l'alarme du temps qui va derrière devant la captive la suite du monde où ça ne parle pas: ça claque.» Bloody Mary de France Théoret, p.116.

    La captive

    Fait avec Photoshop, à partir d'images photos et de dessin à la tablette graphique et beaucoup, beaucoup de calques. 8h.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :